Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Edito La génération Bataclan

6 21.11.2015 10:14

Ce n’était pas un hasard. Dimanche soir au Mans, il y avait beaucoup de jeunes parmi tous ceux qui ont participé au rassemblement organisé place de la République. Le lendemain, lundi, spontanément, des milliers de lycéens sont sortis de leur établissement et se sont rassemblés au Mans, à Sablé-sur-Sarthe, à La Ferté-Bernard, à Mamers. Il y avait comme un besoin de partager leur peine et leur douleur avec d’autres jeunes de leur âge.

 

Une envie aussi de montrer qu’ils sont bien vivants mais que l’on a touché à leur façon de vivre. Certains ont chanté la Marseillaise, d’autres ont repris « Imagine » de John Lennon. Les 130 victimes des attentats de Paris étaient, pour la plupart, des jeunes âgés entre 20 et 30 ans. Ils s’appelaient Nick, Thomas, Chloé, Nicolas, Anne, Elodie... Ils étaient artistes, chauffeurs, restaurateurs, journalistes, étudiants, livreurs, enseignants...

 

Le vendredi 13 novembre 2015 marque la fin d’une certaine insouciance pour toute une jeunesse française, touchée au cœur, dans son mode de vie, dans ses rendez-vous de fin de semaine. Il y aura forcément un « avant » et un « après ». Une certitude, la jeunesse française retournera aux concerts, se retrouvera aux terrasses des cafés et des restaurants, assistera aux rencontres sportives. Mais, depuis vendredi, une tristesse s’est installée. La génération Bataclan va devoir vivre avec. Certains ont déjà décidé de s’engager pour ces valeurs mises à mal par les terroristes.

 

Les services de recrutement de l’armée enregistrent un afflux inédit de consultations sur leur site internet. Cette jeunesse française n’est surtout pas indifférente au monde qui l’entoure. Elle en connaissait les charmes. Elle vient de découvrir l’horreur de la face obscure. Bien réelle cette fois..

 

Commentaires (6)

Les ethnies qui composent
Orwellement vôtre sam, 21/11/2015 - 18:25

Les ethnies qui composent notre société ???

Fifi 72, suite à vos propos :
De quel ethnie êtes vous ?
En ce qui me concerne, je ne sais pas !

Seriez vous précurseur, d'une nouvelle idéologie qui débarque en France ?

Mon pays s'appelle TERRE
fifi72 sam, 21/11/2015 - 19:05

En réponse à Orwellement vôtre - Les ethnies qui composent

C'est une erreur, parlons plutôt de communauté
Je suis un être humain et ce titre je me réclame citoyen du monde qui est né quelque part sans que cela en soit mon choix comme tout être humain qui vit sur cette terre. Si j'étais croyant, je dirai que c'est dieu qui en a décidé ainsi. J'aurai pu être jaune et naître chinois et vous être blanc et naître en Algérie. Vous seriez peut-être un bon musulman aujourd'hui qui prône l'amour et la paix et vous dénonceriez les horreurs du terrorisme .
https://www.youtube.com/watch?v=4DTbe2W3Fqg

CITOYEN HORS SOL !!! A Fifi
Orwellement vôtre sam, 21/11/2015 - 20:47

En réponse à fifi72 - Mon pays s'appelle TERRE

CITOYEN HORS SOL !!!

A Fifi 72 le mondialiste voici ma réponse :

"Celui qui oublie ses racines, n'atteint jamais sa destination." citation asiatique

"On ne peut donner qu'une chose à ses enfants : des racines et des ailes " proverbe juif

"A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines." Léon XIII, Rerum Novarum

Je fais mienne la tirade de Zemmour à 2' 50 :
https://youtu.be/6UbE50qB52Y

c'etait mieux avant Hollande ,et avant aussi .
logjeuhan sam, 21/11/2015 - 15:08

Ces drames sont le resultat d'une politique etrangere qui a oublié la France ,pour la seule satisfaction d'un seul homme.
le President qui se disait normal est passé à coté des français sans les voir , rallumant dans ces contrees où le seul interet est d'aider certains industriels à conserver leurs acquits les haines issues d'une colonisation .
Les jeunes? La guerre d'algerie où toutes les familles françaises ont perdu un proche ,15583 appelés tués souvent dans des conditions atroces , la mort c'etait ailleurs ,pas vraiment si l'on se souvient des ratonnades ,mais qui veut s'en souvenir ,
les jeunes ? Les partis politiques les avaient lancés dans la rue pour manifester contre Le Pen ,challenger de Chirac. C'etait deja de la communication, à l'epoque on disait manipulation .
Les jeunes ? La meilleure façon de leur garantir un avenir est de leur fournir un travail ,c'etait ça le boulot d'Hollande ,uniquement cela pas d'apporter la terreur en France et d'utiliser des medias plus que consentants pour entretenir la peur.

Mauricette

Précision
fifi72 sam, 21/11/2015 - 18:56

Des milliers de lycéens sont sortis de leur établissement et se sont rassemblés au Mans, à Sablé-sur-Sarthe, à La Ferté-Bernard, à Mamers et partout en France quelle que soit leur origine, leur couleur ou leur religion.
On notera que c'est aussi toute les communautés qui composent notre société sans distinction de couleur ou de religion qui ont été touchées par le deuil lorsque l'on prend connaissance de la liste des victimes de cette barbarie.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.