Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Édito L’irremplaçable plaisir de lire

3 12.10.2013 14:57

Il y a quelques jours, à l’approche de la 25e Heure du Livre qui se déroule ce week-end au Mans, nous avons demandé aux internautes du « Maine Libre » combien de livres ils lisaient par an. Pour être franc, nous avions un peu peur de la réponse. Surtout en posant ce genre de question sur internet. Pensez donc : chacun sait que l’internaute ne lit pas, voire qu’il ne sait pas lire ! Pire, que le web tuera l’écrit et l’imprimé. Un peu comme lorsqu’on nous disait que la télévision allait éliminer le cinéma ou le CD faire disparaître les concerts.

Comme toujours lorsqu’un changement se produit, on préfère se focaliser sur ce qui s’en va plutôt qu’imaginer ce qui vient. Ne voir dans les évolutions que la part du risque et pas les opportunités. Comme si le fait de pouvoir écouter l’enregistrement d’un grand artiste rendait insensible au plaisir de l’admirer sur scène. Les deux formes sont complémentaires et chacune se nourrit de l’autre. Il suffit juste d’y goûter une fois pour s’en rendre compte et renouveler l’expérience.

Il y a deux façons de regarder les résultats de cette « Question du jour » de mercredi sur lemainelibre.fr. La manière pessimiste, qui poussera à se lamenter en découvrant que 34 % des internautes disent ne lire aucun livre. Et la manière optimiste (voire simplement objective), qui relèvera surtout que 21 % affirment en lire plus de dix par an, 16 % entre cinq et dix, et 29 % moins de cinq. Autrement dit, que les deux tiers des internautes lisent un ou plusieurs livres par an.

On pourra toujours faire remarquer que tout cela n’est que déclaratif et ne reflète pas forcément la réalité des comportements. Un peu comme lorsqu’une majorité de sondés réclame de la culture à la télévision et que l’on compare ensuite avec les vrais chiffres d’audience. Mais ce qu’il faut surtout y voir, c’est à quel point l’écrit reste essentiel pour nous aider à vivre. Quand tout devient mouvant et insaisissable, c’est un repère immuable et irremplaçable.

Jérôme GLAIZE

Commentaires (3)

Bof !
Moïsette lun, 14/10/2013 - 11:12

Je lis énormément mais, j'achète au coup de coeur
Je vais dans une librairie, je regarde, j'ouvre, je lis quelques extraits et je prends....ou pas.

CETTE ANNÉE J'AI DÉCOUVERT DE L'EXCELLENTE LITTÉRATURE
IZARRA dim, 13/10/2013 - 20:58

BILAN DU SALON DU LIVRE DU MANS 2013

Cette année ma visite au SALON DU LIVRE du Mans aura été fructueuse puisque j'ai acheté :

- 1 paquet de café moulu BIO
- 1 paquet de Spéculos BIO
- 1 Coca BIO

La littérature et ses auteurs étant incapables de me séduire, j'ai préféré dépenser mon argent en denrées alimentaires trouvées sur place.

Le stand le plus intéressant de cet énième salon du livre du Mans étant celui consacré aux productions comestibles bio avec vente non pas de livres mais de “produits qui tiennent au corps”.

Autrement dit, la vraie littérature, c'est celle qui se mange.

Mes achats sont d’ailleurs révélateurs de l'état de la littérature d’aujourd'hui.
Au moins ce que j’ai acheté, c’est nourrissant, bon, consistant et ce n’est pas du bla-bla !

Raphaël Zacharie de IZARRA

VOIR LA VIDÉO :

http://www.dailymotion.com/video/x15wm3b_bilan-du-salon-du-livre-du-mans...

LA BONNE LITTÉRATURE EST ICI : http://izarralune.blogspot.fr/

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.