Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Edito « Charlie » n'était que le prologue

0 15.11.2015 12:31

« Charlie » n'était donc que le prologue et l'hyper Cacher qu'un épisode. Deux batailles dans cette guerre contre le terrorisme total initiée par Daech. Vendredi soir, il s'agissait d'une 3e bataille livrée au cœur de l'Europe, dans un quartier populaire de Paris, dans une salle de concert et aux abords d'un stade accueillant des dizaines de milliers de supporters de l'équipe de France de football, venus pour beaucoup en famille.

Toucher le plus grand nombre, à quelques minutes d'intervalle, et provoquer le chaos dans la nuit parisienne, ce 13 novembre, nous avons franchi un nouveau seuil dans l'horreur. D'abord par le nombre de victimes touchées sur le sol français : 129 morts et des dizaines de blessés « en urgence absolue ». Le comptage à lui seul fait trembler le clavier de l'ordinateur. Ensuite par les techniques employées par les terroristes-kamikazes. La France a déjà connu des attaques terroristes depuis le début des années 80 mais jamais, elle n'a du faire face à des assaillants radicalisés semant la terreur à tout va, et former à la guerre.

Et il ne s'agit plus du loup solitaire ou de jeunes éléments de quartiers oubliés de la République. Non, cette fois, on parle d'une guerre qui s'étend, avec des équipes entraînées comme des militaires. La zone de conflit que l'on croyait encore circonscrite à la Syrie, l'Irak et la Libye s'étend désormais à l'Europe et plus particulièrement à la France. Coïncidence ? Il y a un an, le 13 novembre 2014, la loi renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme était promulguée. Certains y voyaient une atteinte aux libertés individuelles.

Que pensent-ils aujourd'hui ? Il est clair que la réponse n'était pas suffisamment adaptée au danger. Il s'agit désormais de se mettre au niveau de la menace. Ne surtout pas se poser en victime mais bien au contraire être prêt à répondre aux futures attaques.

Serge DANILO

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.