Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Économie La Région au chevet du patient Sarthois

1 22.02.2013 11:53
Christophe Clergeau, 1er vice-président de la Région.

Christophe Clergeau, 1er vice-président de la Région.

Photo "Le Maine Libre"

La Région des Pays de la Loire veut porter assistance et finances aux territoires et filières sarthois en difficulté. Cibles privilégiées : le sud Sarthe et l’automobile.

« Les départements étant de plus en plus sollicités par le volet social de leurs charges, la Région a le devoir de prendre en charge l’aspect du développement économique des territoires. »

« Maintenir les usines à la campagne »

En mars et en avril, c’est Jacques Auxiette lui-même qui viendra rendre visite aux Sarthois pour leur décliner les orientations économiques de la politique régionale. Mais avant la venue du « patron », Christophe Clergeau, 1er vice-président de la Région des Pays de la Loire, a balayé le terrain : « Le Sud Sarthe a perdu 10 % de ses emplois industriels en quatre ans. Comme dans le Saumurois et dans le sud de la Vendée, au-delà de l’urgence de faire face aux plans sociaux, nous voulons avec les chefs d’entreprises, les organismes consulaires et les partenaires sociaux, réfléchir à une véritable reconstruction économique à long terme. »

Comment ? « Il faut activer les projets dormants et en identifier de nouveaux. La Région met à la disposition des entreprises des boîtes à outils qui doivent leur permettre d’investir, de se diversifier, de se consolider. Encore faut-il que ces entreprises nous fassent signe lorsqu’elles sont encore en bonne santé. »

Autre vœu formulé jeudi par le spécialiste des affaires économiques de la Région : l’amélioration de la santé de la filière automobile dans les Pays de la Loire. « Elle se porte bien mais elle est fragile. Renault, PSA et les autres doivent innover et notre filière régionale se diversifier. »

La Région entend mettre la main au portefeuille. Elle vient de décider de débloquer 15 millions d’euros pour mettre au point, à Nantes et à Laval mais aussi avec les partenaires sarthois liés à la filière, une ligne à haute cadence pour fabriquer en grande série les futurs matériaux composites qui équiperont la voiture de demain : « Les constructeurs comme Renault et PSA se sont associés au projet, intitulé « Auto 2013 ». Nous voulons accompagner l’effort de restructuration de la filière auto comme nous l’avons fait à Saint-Nazaire pour l’industrie navale. »

Jacques Auxiette, le président de la Région, sera à La Flèche le 21 mars pour évoquer l’avenir du Sud Sarthe et reviendra dans le département le 9 avril au Mans pour évoquer l’avenir de la filière automobile au sein de l’Institut Automobile Manceau. 

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.