Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Dureil Michèle ou l’art de filer en douce

0 23.07.2017 07:24
Michèle Rabard a brodé pour les plus grandes maisons de haute couture.

Michèle Rabard a brodé pour les plus grandes maisons de haute couture.

Photo "Le Maine Libre" Yvon Loué

Dans l’ombre de François Lesage, Michèle Rabard, de Dureil, a brodé pour les plus grandes maisons de haute couture. Elle a reçu plusieurs récompenses pour son travail dont celui de meilleur ouvrier de France.

Michèle Rabard est une femme réservée et élégante.  Artiste de l’ombre, elle cultive la discrétion : « je n’aime pas trop parler de moi. » Elle a pourtant un parcours hors du commun.

Elle a été modéliste pendant 38 ans au sein de la maison Lesage à Paris, un établissement prestigieux du luxe français spécialisé dans la broderie. L’entreprise collabore avec les plus grands noms de la haute couture : Yves Saint-Laurent, Chanel et Dior, entre autres.

Michèle Rabard intègre cet établissement en 1965. Elle devient très vite le bras droit du propriétaire François Lesage. « C’était un homme extraordinaire, généreux et cultiver ».

Plus d'informations dans "Le Maine Libre" de ce dimanche 23 juillet. Un journal à lire en version numérique en cliquant ici.


 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.