Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Livres Douglas Kennedy: "Je fais mes courses à Monop'"

0 18.03.2013 13:59
"Je suis resté le même mec"

"Je suis resté le même mec"

Photo Philippe Dobrowolska

Auteur de best-sellers, le très francophile Douglas Kennedy nous parle de sa réussite, de ses projets, de ses résidences, de son admiration pour Simenon..


A quel moment avez-vous senti que vous étiez sur la voie du succès ?

Douglas Kennedy : « Le jour où j’ai signé un premier contrat énorme auprès d’un éditeur américain pour « L’Homme qui voulait vivre sa vie » ».

Et ensuite ?

« Il y a dix-huit mois, donc bien longtemps après. Je quittais Londres pour Paris. Dans le métro à Saint-Pancras, j’ai vu trois passagers occupés à lire un de mes romans. Puis un autre dans l’Eurostar. Puis à Paris, dans le métro encore. À ce moment-là, je me suis dit: OK!Tu es un écrivain connu». 

De quelle façon votre vie en a-t-elle été changée ?

« Je vis à la façon d’un étudiant riche. Je suis resté le même mec depuis des années, j’ai gardé les mêmes copains qui n’appartiennent pas à des milieux connus. J’aime mener une vie simple. À Paris, je prends le métro et je fais mes courses à Monop’ ».

La suite dans notre édition du jour et sur le blog de Frédérique Bréhaut

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.