Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cyclisme Circuit de la Sarthe - Bryan Coquard : "J'ai le niveau"

0 02.04.2013 18:13
Bryan Coquard vise une victoire d’étape cette semaine.

Bryan Coquard vise une victoire d’étape cette semaine.

Photo "Le Maine Libre", Denis Lambert

En interviewant Bryan Coquard (Europcar) avant la compétition, "Le Maine Libre" a eu le nez creux. Le néoprofessionnel, qui participe cette semaine à son premier Circuit Cycliste Sarthe - Pays de la Loire, a déjà beaucoup d’appétit. La preuve, le vice-champion olympique de l’Omnium a terminé 3e de la première étape disputée ce mardi. Interview.

« Le Maine Libre » : Avec quelles ambitions abordez-vous ce premier Circuit ?

Bryan Coquard : Disons que l’objectif prioritaire, c’est de remporter une étape. Au sprint si possible. Avec Kévin (Reza), je dispose d’un très bon poisson pilote. Mais cette stratégie est évolutive. Elle peut être modifiée comme ce fut le cas sur Cholet-Pays de la Loire avec la victoire de Damien, qui a profité du marquage des équipes de sprinteurs.

Êtes vous surpris par votre début de saison ?

Oui, forcément. Quatre victoires et 8 ou 9 podiums, c’est assez inattendu.

Comment se passe votre intégration dans l’équipe Europcar ?

Je suis issu de Vendée U. J’avais donc déjà un pied dans la maison. J’ai été accueilli dans de très bonnes conditions. Ici, tout le monde s’entend bien. L’arrivée d’un pur sprinteur a conduit à modifier la stratégie d’équipe qui, jusqu’ici, était très portée sur l’offensive. Mais c’est tout nouveau : cela demande donc du temps et des ajustements.

Et vis-à-vis de vos leaders ? Vous avez déclaré récemment qu’ils avaient du mérite de se mettre à votre service sur certaines courses…

Thomas (Voeckler) et Pierre (Rolland) ont déjà un très beau palmarès. Mais c’est ce que je vous disais à l’instant. Tout se passe très bien. Je me souviendrai longtemps de ma première course chez les pros, à l’Étoile de Bessèges. À 7 km de l’arrivée, mes coéquipiers, Thomas en tête, se sont mis en rangs serrés pour m’accompagner jusqu’à ligne d’arrivée. Et j’ai gagné…

"Je joue presque à domicile"

Quels sont vos principaux concurrents sur le Circuit ?

Disons que la FDJ est mieux armée pour les sprints. Et je pense que Nacer (Bouhanni) est un sprinteur de tout premier ordre. La preuve : il m’a battu dimanche à la Vall d’Ile Classic.

Qu’est-ce que vous évoque le Circuit de la Sarthe ?

Je suis originaire de Savenay (Loire-Atlantique). Sur cette course, je joue presqu’à domicile. Et puis c’est un rêve de gosse qui se réalise. Je me souviens essentiellement de l’édition de 2003 où Armstrong était au départ.

Avez-vous d’ores et déjà coché des étapes pour cette semaine ?

Par expérience, on sait qu’il y a entre deux et trois étapes qui arrivent au sprint, à commencer par celle de mardi. Mais j’aime aussi les étapes d’usure comme les deux de fin de semaine. Donc non, je n’ai pas « coché » d’étape…

La suite de votre carrière, comment la voyez-vous ?

Jusqu’ici, j’étais « mi-route, mi-piste ». Mais j’ai toujours adoré la route. Et de toute façon, on ne vit pas de la piste. Je vois que j’ai le niveau, je l’ai vérifié sur une grosse course telle que Gand-Wevelgem (il a terminé 16e), j’espère donc faire une belle carrière…

Le Tour de France, vous y pensez ?

Il ne faut pas brûler les étapes mais oui, j’y pense, forcément. Dès cette année…

Propos recueillis
par David BERTHÉLEM

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.