Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Coulans-sur-Gée Le bonheur est dans l’épicerie

0 20.07.2014 20:03
75 m2, deux rayons. La petite épicerie, avec sa vraie boucherie, ne désemplit pas. Photo « Le Maine Libre » Hervé Petitbon

75 m2, deux rayons. La petite épicerie, avec sa vraie boucherie, ne désemplit pas. Photo « Le Maine Libre » Hervé Petitbon

Michèle Ménard et Vincent Houlbert ont ouvert une boucherie-épicerie il y a neuf mois à Coulans-sur-Gée. Pour eux, ça marche du tonnerre : ils accueillent jusqu’à 200 clients par jour dans leurs 75 m2.

On parle souvent des petits commerçants qui ferment, de la galère à maintenir les épiceries de village, des revenus qu’il est difficile de sortir pour ceux qui y travaillent.

C’est une réalitémais elle ne semble toutefois pas inéluctable.

Car il existe aussi, dans des endroits préservés d’une concurrence exacerbée, des épiceries qui fonctionnent bien. L’exemple à Coulans-sur-Gée.

Coulans-sur-Gée est un village de 1 600 âmes situé à 15 km à l’ouest du Mans.

C’est sur cette commune que Michèle Ménard et Vincent Houlbert ont jeté leur dévolu… Un peu par hasard, « en rentrant du Mans », raconte le couple, qui habite alors Chantenay-Villedieu et travaille dans l’industrie agroalimentaire (25 ans chez LDC pour lui, 17 ans pour elle). « On avait envie de s’installer, d’être à notre compte. »

Pour évaluer la zone de chalandise, ils prennent leur voiture, discutent avec les gens et frappent à la porte de la mairie. « Bonjour, on cherche à s’installer… »

Bingo. La boucherie/épicerie du village vient de fermer, la municipalité cherche alors à recréer un commerce de bouche, service indispensable auprès de la population.

« On a été retenu comme candidat en juin 2011… pour une installation en octobre 2013. »

Dans l’entrefaite, la commune a transformé un ancien garage, devenu logements, en une épicerie avec une vraie boucherie. Montant des travaux : 261 490 €, en partie subventionné.

Plus d'informations dans nos éditions du "Maine Libre" de ce lundi 21 juillet.

A lire aussi sur ordinateur, tablette et smartphone.

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.