Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Coulaines L'ancien ministre ouzbek vit en HLM

0 17.11.2015 07:12
. Alim Ataev vit à Coulaines depuis 13 ans. Les membres de sa famille l'ont rejoint dans la Sarthe. Photo « Le Maine Libre » Olivier Blin

. Alim Ataev vit à Coulaines depuis 13 ans. Les membres de sa famille l'ont rejoint dans la Sarthe. Photo « Le Maine Libre » Olivier Blin

En 2000, le ministre Alim Ataev est entré en conflit avec le président Islam Karimov, et a dû fuir l'Ouzbékistan. Aujourd'hui, il est réfugié politique et vit à Coulaines. Il espère rentrer un jour dans son pays.

En Ouzbékistan, un homme règne en maître depuis 25 ans : « Monsieur le président de la République Islam Karimov. »

Alim Ataev le craint-il si fort, malgré les milliers de kilomètres qui le séparent de lui, pour l'évoquer avec une telle déférence ? Ou bien le respect de quiconque poussé à son extrême est-il dans sa culture ?

Islam Karimov, celui qui est désormais réfugié politique Coulaines l'a très bien côtoyé ; il était l'un de ses ministres. Bardé de diplômes, titulaire d'un doctorat obtenu à Moscou, il s'est lancé dans l'industrie du pain.

D'abord patron d'une entreprise de 200 personnes, il a gravi les échelons, jusqu'à se retrouver à la tête de plus de 40 000 personnes, après qu'on a fait appel à lui pour réorganiser tout le système de production du blé, de fabrication et de distribution du pain en Ouzbékistan. « Je travaillais 18 heures par jour, tous les week-ends, sans vacances », se souvient-il.

Brillant, sa réussite est insolente ; on le fait entrer dans le gouvernement, il est bombardé ministre. Dévoué dans un premier temps à Karimov. Jusqu'à ce jour où il a osé dire non.

Plus d'informations dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce lundi 16 novembre.
À lire également en version numérique sur ordinateur, tablette et smartphone

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.