Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Cinéma Le phénomène « The Rocky horror picture show » débarque au Ciné poche

0 16.02.2013 11:45
Voir la vidéo

 

Sortez les bas résille, rouge à lèvres et vêtements de cuir. « The Rocky Horror Picture Show » débarque au Ciné poche ce samedi et la soirée promet d’être totalement folle.

Plus de trente ans que le film musical fait les belles nuits des salles de cinéma du monde entier avec son univers déjanté. Pourtant à sa sortie en 1975, le film avait été un échec commercial.

« Dans les années 1970, « The Rocky Horror Show » était une comédie musicale qui avait très bien marché à Londres », explique Paul, 24 ans, étudiant en histoire à Paris et grand fan du film. « Les Américains en ont fait un film mais ce qui fonctionnait très bien sur scène avec les chansons, les acteurs qui surjouaient… a fait un gros bide en version cinéma. Du coup, pour le rentabiliser quand même, les exploitants en ont fait « midnight movie », c’est-à-dire qu’ils le diffusaient lors des séances de minuit. Et très vite, ils se sont aperçus que le film avait ses fans qui venaient déguisés comme le connaissaient les chansons par cœur et interagissaient avec les personnages. C’est devenu un phénomène dans le monde entier ».

Une séance quasiment unique en province

À Paris, depuis plus de trente ans, c’est le studio Galande qui exploite le filon et diffuse chaque week-end « The Rocky horror picture show » avec des bénévoles archi-passionnés qui se relaient pour accroître la folie de l’événement, en « rejouant » en live ce qui se passe à l’écran.

« On vient d’univers complètement différents », explique Paul, membre du cast « The no good kids » qui assure l’animation des séances du vendredi soir. « Nous sommes rassemblés par notre passion pour ce film culte. C’est hyper sympa à faire ».

Le Rocky Horror, « c’est du cinéma vivant. Le spectateur n’est pas que spectateur, tout le monde participe au film. C’est unique ». En résumé, quand l’orage éclate dans le film, il pleut dans la salle. Quand les gens jettent du riz pour le mariage au début du film, les spectateurs se jettent également du riz dans la salle. Et ainsi de suite.

Ce soir, l’univers déjanté se transporte au Mans pour une séance quasiment inédite en province. Pas étonnant que la séance, organisée par le collectif Seconde zone, affiche complet depuis déjà une semaine.

Mathilde BELAUD

Avant la représentation, apéro DJ set au bar du cinéma avec Kevin Mc Callister.

Début du film à 22 heures.

Ce soir, le cast « No good kids » sera au Mans pour une séance du « Rocky horry picture show » totalement déjantée.

DR

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.