Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Changé Rythmes scolaires : la mise en place de la réforme se ferait dès 2013

0 26.03.2013 16:52
La commune de Changé devrait statuer jeudi soir, lors du conseil municipal, pour la mise en place de la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013.

La commune de Changé devrait statuer jeudi soir, lors du conseil municipal, pour la mise en place de la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013.

Photo archives "Le Maine Libre"

La commune de Changé devrait statuer jeudi soir, lors du conseil municipal, pour la mise en place de la réforme des rythmes scolaires dès la rentrée 2013.

A l’heure actuelle, Mamers, La Flèche et Sablé-sur-Sarthe sont les rares communes à s’être prononcées en ce sens. Et Changé serait la seule ville de la communauté de communes du sud-est du Pays manceau et de l’agglomération mancelle à sauter le pas dès cette année.

Les élus auraient décidé de mettre la matinée supplémentaire le mercredi matin, pour une harmonisation avec le rythme du collège.

Quant aux temps éducatifs de 45 minutes, ils interviendraient juste après la pause méridienne, c’est-à-dire de 13h30 à 14h15 pour les élèves de l’école élémentaire, et de 15h45 à 16h30 pour les écoliers de maternelle.

Les parents d’école, via la voix de leur président M. Ribot, se disent heureux « du retour à la semaine de 4 jours et demi. Pour le rythme de l’enfant, c’est mieux », assurent-ils.

Concernant la décision de la municipalité de démarrer la réforme à la rentrée 2013, M. Ribot explique que les parents élus ont pu suivre la progression des réflexions sans pour autant donner un avis.

« Qu’on soit pour ou contre, c’est la municipalité qui a le pouvoir de décision. » Revenant sur le choix de la demi-matinée supplémentaire, il avoue que « le samedi matin aurait été préférable pour respecter le rythme de l’enfant. Mais à Changé, nous avons beaucoup de parents divorcés. Les réponses du questionnaire envoyé aux parents montrent un large plébiscite pour l’école le mercredi matin. »

Rappelons qu’en décidant de mettre en place la réforme dès septembre, la municipalité s’assure d’une aide de l’Etat de 50 € par élève.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.