Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Basket MSB : dans la tête d'Éric Bartecheky

0 03.10.2017 07:53
« Un match, c’est de la pression, un état particulier », raconte Eric Bartecheky (ici contre Pau), au sortir d’une semaine qui a vu le MSB conclure trois victoires significatives. Photo ML - Hervé PETITBON

« Un match, c’est de la pression, un état particulier », raconte Eric Bartecheky (ici contre Pau), au sortir d’une semaine qui a vu le MSB conclure trois victoires significatives. Photo ML - Hervé PETITBON

L'entraîneur du MSB, auteur d'un sans-faute avec sa nouvelle équipe, solide leader de Pro A après trois journées, raconte ses débuts pétaradants à la tête du Mans. Côté intime.

Trois matches en huit jours, trois victoires. Forcément ça s'emballe autour du MSB. Qui suscite louanges et attentes nouvelles. Éric Bartecheky (45 ans) le sait, mais se tient à distance de toute agitation. Il sort d'une semaine très spéciale, entre premiers pas à la tête d'une nouvelle équipe et gros coups d'éclat.

Une semaine joyeuse, éreintante aussi. On a voulu savoir comment lui l'avait vécue. Ce qui avait remué en lui. Ce qui avait crépité.

Alors, dimanche matin, au sortir du succès contre Pau, son ancienne équipe, on lui a ouvert notre carnet. Et il a raconté.

Entretien à lire dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce mardi 3 octobre.
À lire également sur ordinateur, tablette et smartphone

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.