Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Basket Le MSB renverse la tendance

2 14.01.2013 22:34
Les sifflets du public au repos ont sans doute incité le MSB à se bouger en deuxième mi-temps.

Les sifflets du public au repos ont sans doute incité le MSB à se bouger en deuxième mi-temps.

HERVE PETITBON

Sous l'impulsion d'Alain Koffi le MSB a inversé la tendance dans le 3e quart-temps du match (25-6) contre Villeurbanne (64 - 60). Grâce à cette victoire l'équipe reste au contact des leaders du championnat.

 

Les marqueurs

Le Mans: El-Amin 13, Kahudi 7, Koffi 10, Drevo 2, Victor 3, Sy 6, Batista 11, Long 12.

Villeurbanne: Nsonwu 3, Morlende 12, Jean-Charles 7, Sy 3, Jackson 12, Joseph 3, Abromaitis 11, Larrouquis 3, Thompson 6.

Ils ont dit

J-D JACKSON (entraîneur du MSB)
- « Nous avons bien entamé le match et ensuite on n’a pas joué ensemble en attaque. On s’enfermait, on perdait 2 balles sur 3 contrairement à eux. Deux points dans un quart-temps, c’est incroyable. Pour ma part, j’ai chauffé à tout va, contre les arbitres, les joueurs en coulisses. Je souhaitais juste que l’équipe montre autre chose, quelle se réveille. Puis, les gars ont trouvé du rythme. Globalement, ils ont été héroïques, impressionnants comme Koffi ou Batista des deux côtés du terrain. C’est bien d’avoir gagné ce soir, ça, c’est clair. »


ALAIN KOFFI (MSB)
- « On commence assez bien puis on a eu un trou d’air. En seconde mi-temps, on a une réaction d’orgueil d’autant que le coach nous sommes bien remontés à la mi-temps. Ça nous a bien motivés pour montrer un autre visage. On ne pouvait pas rester sur ces deux points inscrits dans le second quart-temps. C’était intolérable. Ce match démontre que le groupe a la capacité de réagir même s’il faut éviter de se mettre dans des situations comme ça. Pour ça, il faut s’appuyer sur ce que l’on sait faire ».

 

PIERRE VINCENT (entraîneur de l’ASVEL)
- «  On pouvait s’attendre à ce qu'ils reviennent fort. En première mi-temps, on a commencé avec adresse. En deuxième période, quand on est mené, on manque d’efficacité offensive et du coup, tout devient difficile. On prend une baffe et on tend l’autre joue.  Des joueurs réagissaient mais de façon isolée, sans pouvoir trouver le collectif. On faisait n’importe quoi. Le groupe manque de leader et nous l’avons vu ce soir. Il n’y a eu aucune réaction collective ».

 

PACCELIS MORLENDE (joueur de l'ASVEL)
- « C’est le genre de chose qui ne devrait pas nous arriver tout simplement. On a subi en seconde période et on a bafouillé notre basket à un moment, malgré une bonne première mi-temps.Le doute s’est installé. On aurait du poser le jeu, s’appuyer sur le travail réalisé en première mi-temps  et avancer progressivement. Mais au lieu de ça, on a pris les coups… Il n’y a rien à dire d’autre ».

 

 

 

Commentaires (2)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.