Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Basket-ball MSB - ASVEL : le vainqueur restera au contact des leaders (20h30)

0 14.01.2013 17:01
Puisse le MSB de Pape Sy (à gauche), particulièrement incisif en fin d’année, repartir sur de bonnes bases pour rester en tête du championnat.

Puisse le MSB de Pape Sy (à gauche), particulièrement incisif en fin d’année, repartir sur de bonnes bases pour rester en tête du championnat.

Photo "Le Maine Libre", Olivier Blin

En match en retard de la dernière journée de la phase aller, le MSB accueille Lyon-Villeurbanne ce lundi soir à 20h30.

L’heure de la rentrée a sonné avec, à la clé, l’assurance pour le vainqueur de rester au contact des leaders. « C’est l’objectif, même si la saison promet d’être encore longue », explique J-D Jackson, quelque peu rasséréné après le doublé de son équipe face à Cholet et Poitiers en guise de cadeau de fin d’année. « Mais cela n’efface pas la défaite contre Boulazac ou au Havre… On devrait être seul en tête du championnat. La raison ? On a évolué en leader, dans un certain confort, et cela nous a probablement joué des tours car on a perdu au passage notre basket. Le contraire de ce que nous avions été capables de montrer en début d’année, lorsque nous gagnions même sans bien jouer. »

Fort heureusement pour Le Mans, la hiérarchie est loin d’être établie dans ce championnat qui pourrait accoucher d’une surprise : « Ça va se décanter d’ici quatre ou cinq journées et j’espère que nous serons dans le bon wagon. »

Inutile de dire qu’une (nouvelle) défaite à Antarès, ce soir, serait malvenue, quand bien même elle pourrait survenir face à un adversaire de qualité comme l’ASVEL. « Un match de reprise revêt toujours un caractère spécial », ajoute le technicien manceau. « Après une trêve on ne sait jamais ce que cela peut donner en terme d’intensité ! Contre Cholet, on n’y était pas. »

Pleinement conscient du retour au premier plan de l’ASVEL, emmenée par l’amiral Sy (champion de France 2002), J-D Jackson se veut prudent : « Avec Strasbourg, c’est l’équipe la plus forte actuellement. En plus de son talent, elle est efficace. Les gars sont bien dans leur rôle et collectivement c’est rodé. Reste à savoir si l’ASVEL sera restée sur la même dynamique ! »

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.