Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Baromètre politique Alain Juppé et Emmanuel Macron : les ex-chouchous…

3 21.06.2016 06:00
Le maire de Bordeaux (Les Républicains) Alain Juppé.

Le maire de Bordeaux (Les Républicains) Alain Juppé.

Photo archives "Le Courrier de l'Ouest"

Avec 75% de jugements négatifs, contre seulement 24% de positifs, la popularité de Manuel Valls poursuit son effondrement : -2 points en un mois ; -7 points en trois mois et -19 points en 7 mois, selon le paromètre mensuel Odaxa pour la presse régionale, France Inter et L'Express.

Le président François Hollande stagne, se maintenant en juin à son niveau record d’impopularité (déjà atteint en avril puis mai 2016 ainsi qu’en novembre 2014) de ces derniers mois avec seulement 16% de Français estimant qu’il est un « bon Président » contre 84% qui jugent qu’il est mauvais.

Si la première place du classement des principales personnalités politiques est toujours, et même plus que jamais acquise à Nicolas Hulot avec 46% de cote d’adhésion et une hausse de 3 points ce mois-ci, c’est la dégringolade pour les deux ex-favoris, Alain Juppé et Emmanuel Macron.

Désormais crédité de seulement 35% de cote d’adhésion, Alain Juppé est à présent devancé de plus de 10 points par Hulot. Il dégringole de 15 points auprès de ceux qui seront le noyau dur de l’électorat de cette primaire, au point de repasser pour la première fois depuis un an derrière Nicolas Sarkozy auprès d’eux.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, Emmanuel Macron à gauche subit la même chute : il perd 7 points de mois-ci auprès des Français pour tomber à 29% de cote d’adhésion et enregistre une baisse encore plus forte auprès des sympathisants de gauche (8 points) auprès de qui il n’est plus que la 13ème personnalité.

Analyses dans "Le Maine Libre" de ce mardi 21 juin. A lire aussi en version numérique en cliquant ici.

Commentaires (3)

Présidentielles
patrick.baptis mar, 21/06/2016 - 08:19

Jamais je ne voterais pour un homme ou une femme de plus de 70 ans, qu'il laisse la place aux jeunes. Encore moins pour Macron qui est prêt à mettre les français et françaises dans la merde, quoi que nous y sommes déjà. Nous voyons se que fait Macron au gouvernement, de toute façon je crains que la prochaine élection soit gagnée par les extrêmes.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.