Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Avoise Un appel aux mécènes pour sauver l'aqueduc du château de Dobert

0 20.05.2017 08:11
  • Gérard Lecrenais et Claude Barré au chevet de l'aqueduc du château de Dobert. L'édifice menace ruine.

    Gérard Lecrenais et Claude Barré au chevet de l'aqueduc du château de Dobert. L'édifice menace ruine.

  • florence loyez

    L'association a besoin de réunir les fonds nécessaires au démarrage des travaux.

  • florence loyez

    L'association a besoin de réunir les fonds nécessaires au démarrage des travaux.

En 2012, Claude Barré, retraité près de Malicorne, est tombé sous le charme d'un ouvrage insolite : l'aqueduc du château de Dobert, à Avoise.

"J'étais en randonnée, à un moment, on a débouché sur ce site, je ne connaissais pas du tout l'existence de cet aqueduc", raconte Claude Barré.

Epaulé par des amis, le retraité qui fait partie de l'association des Amis de Dobert, se bat pour restaurer ce monument datant du XVIIIe siècle et inscrit au répertoire des monuments historiques. Un édifice unique en Sarthe qui menace ruine. "Il faut faire vite avant que les arches ne s'écroulent", déclare-t-il.

Aussi, en attendant d'obtenir des subventions, l'association a besoin de réunir les fonds nécessaires au démarrage des travaux. Des travaux qui seront confiés à une entreprise spécialisée. Pour cela, Claude Barré et Gérard Lecrenais ont lancé un appel aux mécènes. "Nous adressons 200 courriers à des entreprises de la Sarthe", fait-il savoir.

Ils sont également en contact avec l'ambassade de Chine en France, qui pourrait s'intéresser à ce projet de restauration d'un aqueduc directement inspiré d'un noria chinoise. En effet, c'est au retour d'un voyage en Chine où il avait fait fortune que Jean-Baptiste de Bastard avait décidé de construire cet aqueduc. Pour mettre au point ce système d'irrigation, il s'était inspiré d'une noria chinoise, machine hydraulique servant à élever l'eau.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.