Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Avoise Stéphane Le Foll en visite dans les bois de Pescheseul

0 23.10.2015 18:53
  • Antoine d'Amécourt (à droite) a présenté les différences entre pins sylvestres et Douglas pourtant plantés la même année.

    Antoine d'Amécourt (à droite) a présenté les différences entre pins sylvestres et Douglas pourtant plantés la même année.

  • Eric Paillassa (à dr) ingénieur au CNPF, devant l'arboretum expérimental planté à Avoise il y a deux ans.

    Eric Paillassa (à dr) ingénieur au CNPF, devant l'arboretum expérimental planté à Avoise il y a deux ans.

  • Paolo Fernandes a fait une démonstration de la scierie mobile.

    Paolo Fernandes a fait une démonstration de la scierie mobile.

  • Autour du ministre de l'Agriculture étaient présents de nombreux invités. La rencontre s'est poursuivie à l'Escale à Avoise.

    Autour du ministre de l'Agriculture étaient présents de nombreux invités. La rencontre s'est poursuivie à l'Escale à Avoise.

Antoine d'Amécourt, président du CNPF (Centre national de la propriété forestière) et exploitant forestier et agricole, à Avoise, près de Sablé, a accueilli ce vendredi après-midi le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, accompagné de Corinne Orzechowski, préfète et de Sylvie Tolmont, députée.

L'occasion pour le ministre sarthois d'annoncer la décision qu'il venait de prendre : un plan concernant l'innovation forestière sera présenté au premier trimestre 2016.

"Nous devons réfléchir aux choix stratégiques pour les dix à quinze ans à venir pour la forêt. Ce plan, qu'on pourrait avoir en début d'année prochaine, mobilisera l'Inra, l'IDF... C'est une décision prise en Sarthe que j'annonce aujourd'hui".

Au chapitre de l'innovation forestière, le ministre de l'Agriculture a fait savoir qu'il soutient les tests effectués avec des dirigeables pour transporter le bois dans des zones difficiles d'accès.

Cette visite a permis à Antoine d'Amécourt de présenter l'arboretum expérimental qui a été planté fin 2011 sur sa propriété, à Avoise. Cet arboretum expérimental, le seul dans les Pays de la Loire, fait partie d'une opération-test menée à l'échelle de l'Europe.

"Il s'agit d'un programme tout à fait original au niveau mondial", a fait savoir Eric Paillassa, ingénieur en recherche et développement au CNPF. " Une quarantaine d'arboretums expérimentaux et 25 essences différentes ont été plantés sur toute la façade atlantique, du sud du Portugal au nord de l'Ecosse, de façon à comparer les effets du réchauffement climatique dans le temps, c'est à dire d'ici à 20 à 30 ans. On travaille pour la forêt de demain". 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.