Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Auto 24 Heures du Mans : pourquoi Fernando Alonso ne viendra pas en 2015

0 03.12.2014 20:11
Pour Fernando Alonso, ici en compagnie de Gérard Neveu et Pierre Fillon (organisateurs du WEC), la saison 2015 sera 100>% F1

Pour Fernando Alonso, ici en compagnie de Gérard Neveu et Pierre Fillon (organisateurs du WEC), la saison 2015 sera 100>% F1

L’annonce de son arrivée chez McLaren-F1 devrait couper court à une hypothétique participation aux prochaines 24 Heures du Mans.

Alors que son départ de chez Ferrari est désormais acté et que sa signature chez McLaren doit être ratifiée sous vingt-quatre heures, Fernando Alonso n’a que très peu de chance, pour ne pas dire aucune, de courir les 24 Heures du Mans en 2015.

On le sait, l’Espagnol en pince pour l'épreuve sarthoise à laquelle il a assisté en juin dernier. Pas plus tard que le mois dernier, lors de sa visite dans le paddock de Bahrein (6 heures), il ne s’en était pas caché auprès des organisateurs du championnat du monde d'endurance (WEC)... Mais McLaren souhaite qu'il s'investisse à 100 % dans le nouveau partenariat avec Honda.

Côté endurance, Porsche attend maintenant la réponse de Jenson Button, en concurrence avec le jeune Kevin Magnussen chez McLaren, pour compléter sa 3e voiture aux 24 Heures.

Retrouvez notre article complet sur Fernando Alonso et les 24 Heures du Mans dans "Le Maine Libre" de ce jeudi 4 décembre. A lire aussi sur ordinateur, tablette et smartphone.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.