Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Finies les lignes régulières à l'aéroport Angers-Marcé

1 14.01.2017 11:01
A Angers-Marcé, les lignes régulières c'est fini.

A Angers-Marcé, les lignes régulières c'est fini.

Photo archives "Le Courrier de l'Ouest" Laurent Combet

Angers Loire Métropole renonce à payer le contrôle aérien. Les lignes saisonnières vers Londres, Nice et Toulouse vont s’arrêter.

Stop, on arrête les frais. Il aura fallu près de 20 ans pour s’en convaincre mais l’aéroport d’Angers Marcé ne concurrencera jamais Nantes Atlantique. Année après année, les subventions s’empilent mais le nombre de passagers stagne et les liaisons aériennes périclitent les unes après les autres.

Le départ le 31 décembre dernier des quatre contrôleurs aériens payés par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a fini de convaincre les élus de la Communauté urbaine d’Angers d’arrêter de s’entêter. Le bras de fer engagé avec l’État depuis 2013 n’a abouti qu’à une proposition jugée inacceptable.

Il leur faudrait débourser 385 000 euros par an pour conserver deux contrôleurs aériens, condition sine qua non pour maintenir une activité commerciale qui ne vit qu’entre mars et octobre.

Plus de détails dans le Courrier de l'Ouest de ce samedi

Commentaires (1)

Un gros gâchis !
JGR sam, 14/01/2017 - 20:02

La création de cet aéroport était déjà à l'origine une erreur mais
l'infrastructure est là maintenant et on ne trouve rien de mieux à faire que de la laisser mourir.

C'est lamentable ! Quel gâchis d'argent public !
Il est certain qu'en supprimant tout contrôle aérien l'activité commerciale est condamnée.
Cela permet au passage de supprimer encore de l'emploi public dans le secteur qui sera redéployé (et permettra dans un premier temps de masquer la compression des contrôleurs aériens non renouvellement de recrutement).
Les vols assurés par la filiale de British airways étaient bien intéressants car ils amenaient au coeur de Londres...

Les institutions et les élus (Chambre de commerce et d'industrie, Région, Ville d'Angers...) n'ont absolument pas joué le jeu et cherché à faire vivre l'infrastructure en essayant d'accueillir des compagnies (y compris low-cost) comme d'autres petits aéroports ont pu et su le faire !
Aucun vol par exemple à destination du soleil espagnol...

Cela va permettre au passage de ramener (peut-être ???) un peu de flux sur Nantes Atlantique pour essayer de justifier encore un peu plus l'injustifiable Notre Dame des Landes alors que le trafic aérien est en perte de vitesse globale...
Donc encore du grand n'importe quoi...

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.