Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Allonnes D'un coup de poing, le père avait cassé la jambe d'un bébé de 19 jours

0 18.05.2015 18:37
Photo d'illustration, archives "Le Maine Libre"

Photo d'illustration, archives "Le Maine Libre"

C'est parce qu'il ne supportait plus les pleurs de son fils, un bébé de 19 jours, qu'un Allonnais âgé de 21 ans lui a asséné un coup-de-poing sur une jambe, un soir du mois de juin 2012.

Une fracture du fémur avait été diagnostiquée, mais le jeune père avait prétendu que l'enfant était tombé de la table à langer.

Ce n'est qu'en février dernier que la grand-mère de l'enfant, qui savait ce qui s'était réellement produit, a décidé de tout raconter aux services de protection de l'enfance du Département, qui à leur tour ont alerté la Justice.

Jérôme R. était alors placé en garde à vue, réentendu, et cette fois avouait.

« J'étais excédé à force de l'entendre pleurer » a-t-il lâché hier en sanglotant lors de l'audience. « À l'époque je n'avais rien dit, j'avais peur de la réaction de sa mère et de la police ».

L'avocat de la partie civile, Me Olivier Godard, a jugé utile de rappeler que le seul moyen d'expression d'un nourrisson, c'était justement de pleurer.

L'enfant a depuis été retiré aux parents et placé en famille d'accueil. Son père comme sa mère sont dans l'incapacité d'éduquer un enfant. Jérôme R., par ailleurs souffrant d'épilepsie, faisait déjà l'objet d'un suivi sur le plan psychiatrique, et avait laissé tomber le traitement qu'il aurait dû continuer à prendre.

C'est sur quoi a d'ailleurs insisté son avocate Me. Aurélie Domaigne, tandis que le Procureur Hervé Drevard a reconnu que la responsabilité du prévenu était atténuée.

Le tribunal l'a condamné à un an de prison avec sursis et mise à l'épreuve pendant trois ans.

Plus d'informations dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce mardi 19 mai.
À lire également en version numérique sur ordinateur, tablette et smartphone.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.