Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

24 Heures du Mans Malgré la fatigue, ils pédalent pour les enfants malades

0 14.06.2015 12:03
Olivier, en rouge, a effectué 10 kilomètres pour les enfants.

Olivier, en rouge, a effectué 10 kilomètres pour les enfants.

Qu’importe qu’il ait dormi moins de cinq heures dans la nuit, ce dimanche matin, Olivier est juché sur son vélo et il pédale sans discontinuer.

« Je suis cycliste », explique cet habitant de l’Eure, fan « d’Audi et des 24 Heures. J’adore ça alors quand j’ai vu des vélos, je me suis fait plaisir, même si les vélos n’avancent pas. »

Au total, l’homme « couché à 3 heures et levé avant 8 heures » effectuera dix kilomètres à pleine vitesse « pour la bonne cause ! En faisant ça, on rend service aux enfants malades tout en s’éclatant. Et puis, ça remet en forme alors c’est une bonne façon de démarrer la journée ! »

Comme lui, nombreux sont les spectateurs à être montés sur un vélo pour pédaler. « Ça a surtout été l’affluence samedi », explique Didier, bénévole de Mécénat chirurgie cardiaque. « Si on avait eu dix vélos, ils auraient été occupés. Le dimanche matin, traditionnellement c’est plus calme mais il y a toujours un flux régulier de courageux ! »

Au total, depuis mercredi, les spectateurs ont effectué plus de 10 300 km (à 11 heures ce dimanche) sur les 12 000 km du défi. « 2€ sont reversés pour chaque kilomètre parcouru, ce qui permet de soigner deux enfants malades. »

Si le record est détenu par Loïc Furon qui a effectué 101 km, Delphine, 15 ans, de Châtillon-sous-Bagneux, a fait cinq kilomètres ce matin et elle n’en revient pas.

« Je pensais faire un ou deux kilomètres », confie la jeune supportice de la Porsche n°77 de Patrick Dempsey. « Je ne suis pas sportive du tout et en plus on n'a dormi que six heures, alors je suis très fière d’avoir fait cinq kilomètres ! En plus, je trouve que c’est un beau projet pour aider les enfants, alors je suis contente d’avoir apporté ma contribution. Ça m’a bien plu de pédaler : ça réchauffe ! »

Mathilde BELAUD

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.