Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

24 Heures du Mans Anny-Charlotte Verney, la femme la plus rapide de l'Ouest

0 09.06.2015 10:54
  •  La Porsche a toujours été la voiture préférée d’Anny-Charlotte pour partir à l’attaque des 24 Heures. Avec un faible pour la 935. Photo « Le Maine Libre » Olivier Blin


  • L'édition des 24 Heures avec Jean-Louis Trintignant n'a pas vraiment laissé un bon souvenir à la Mancelle. Photo DR


Cette année, l'ACO met les femmes à l'honneur. Parmi les invitées du Pavillon de la femme, la Mancelle Anny-Charlotte Verney détient avec dix participations, le record des femmes engagées aux 24 Heures.

« Je suis sûre que vous allez me parler de Trintignant et de Mark Thatcher. Ce sont toujours les deux premières questions qu'on me pose ! »

« Jean-Louis Trintignant ? Un excellent acteur »

Au sujet du premier qui fut son équipier éphémère aux 24 Heures de 1980, Anny-Charlotte file la litote : « C'est un excellent comédien ». Autant dire qu'elle n'a pas pardonné cette édition désastreuse qu'elle menait rondement avec son équipier Xavier Lapeyre, leur Porsche glissée à la 6e place.

Mais au milieu de la nuit, le duo a bien dû se résoudre à passer le volant à Jean-Louis Trintignant imposé par le sponsor de la voiture. Stressé, peu mis en confiance depuis le début de la semaine, le comédien est parti à la faute dans les Hunaudières dès son premier tour. Fin de l'histoire. Anny-Charlotte n'en démord pas. « La voiture était parfaite, c'est lui qui a paniqué ».

Quant à Mark Thatcher, l'anecdote se déroule dans le décor du Dakar en 1982. Avec l'héritier de la Dame de Fer anglaise, la Sarthoise s'est égarée dans le Sahara pendant cinq jours.

« À la troisième étape, nous avons explosé le pont. À l'époque, il n'y avait ni portable, ni GPS. Au bout de trois jours, nous n'avions plus d'eau, sauf celle du réservoir. Et Mark qui assurait « Maman va nous envoyer un satellite » ! Finalement, ce sont les Algériens qui nous ont retrouvés. Et pour la première et dernière fois de ma vie, j'ai vu un garçon de 35 ans prendre un aller-retour vigoureux par son père ». 

Frédérique Bréhaut

Pavillon des Femmes, mercredi 16 heures à minuit, jeudi 19 heures - minuit, vendredi 10 heures - 20 heures, samedi : 9 heures - minuit, dimanche : 9 heures - 14 heures. Entrée gratuite.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien avec Anny-Charlotte Verney et nos pages spéciales sur les 24 Heures du Mans dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce mardi 9 juin.
A lire également sur ordinateur, tablette et smartphone.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.