Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

24 Heures du Mans Victoire surprise de Porsche, Toyota est maudit

0 19.06.2016 15:01
  • Photo "Le Maine Libre" Denis Lambert

    La Porsche n°2 passe la ligne d'arrivée en premier.

  • Avant la fin de la course, la Toyota de tête s'est arrêtée dans la ligne droite des stands, à hauteur de son paddock, avant de repartir doucement.


Toyota devait gagner la course ! Mais la Toyota de tête, la n°5, s'est arrêtée quelques minutes dans la ligne droite des stands à trois minutes de l'arrivée, à hauteur de son paddock. La Porsche n°2 passait devant !

Après un départ gâché par la pluie (les 60 voitures se sont élancées derrière la safety car), les 24 Heures du Mans 2016 ont livré un spectacle riche en suspense et rebondissements, jusqu'au bout !

La Porsche n°2 (Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb) rafle donc la mise. La Toyota n°5 (Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima) a passé la ligne d'arrivée à 15h08 et aurait pu terminer 2e, mais elle ne sera pas classée, vraisemblablement à cause d'un dernier tour trop lent. L’autre Toyota, la n°6 (Stéphane Sarrazin, Michael Conway, Kamui Kobayashi) est donc 2e, et Audi arrache la dernière marche du podium avec la n°8.

En LM P2, belle victoire de l’Alpine-Nissan n°36 de Signatech. Ford (la n°68) rafle la mise en GTE Pro, et la Ferrari n°62 de Scuderia Corsa en GTE Am.

A noter la 38e place au général de la voiture innovante, la Morgan-Nissan n°84, pilotée par Frédéric Sausset (amputé des quatre membres), Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet.


Une pluie… de stars

En plus de Brad Pitt, invité par l’ACO à donner le départ de la course, l’édition 2016 des 24 Heures du Mans a attiré d’autres célébrités.

Des acteurs mondialement connus à l’image de Jackie Chan, Jason Statham ou Keanu Reeves, des célébrités françaises comme l’actrice Audrey Fleurot, l’animateur Nikos Aliagas, le top model Adriana Karembeu et d’autres encore, étaient présents samedi au moment du départ des 24 Heures.

La pluie gâche le départ

Une belle averse est survenue vers 14h30 samedi. Certaines zones du circuit étaient particulièrement détrempées.

La direction de course a vite annoncé que le départ serait donné derrière la safety car. Celle-ci est restée près d’une heure, faisant réagir le public, avant, enfin, que les fauves soient lâchés.

Une incroyable bataille en tête de course

Rapidement, le ton de ces 24 Heures 2016 était donné, avec la Toyota n°6 pilotée par Conway qui passait en tête après avoir doublé les deux Porsche, quelques minutes seulement après le véritable coup d’envoi.

S’en est suivi un nombre incroyable de chassés croisés en tête de course, entre les deux Toyota et la Porsche n°2, au gré des arrêts au stand et des dépassements sur la piste. Régulièrement, les voitures de tête se tenaient dans une poignée de secondes.

Mais la Toyota n°5 a fait les quatre dernières heures de course en tête, la Porsche n°2 restant à quelques dizaines de secondes derrière. Et à trois minutes de l'arrivée, Porsche passait devant la Toyota arrêtée en pleine ligne droite des stands.

Belle et longue bataille aussi en GTE Pro, entre les Ford et la Ferrari n°82 de Risi Competizione.

De longs arrêts au stand

Les Audi ont connu des difficultés et ont chacune multiplié les arrêts au stand, plus ou moins longs.

A 16h20 samedi, c’est l’Audi n°7 qui est restée au stand 20 minutes pour un problème de turbo. A 10h45 ce dimanche, c’est l’Audi n°8, qui est arrivée au ralenti dans son stand pour en repartir 43 minutes plus tard.

La Porsche n°1 a connu un gros problème de température moteur, en début de nuit, peu après 23 heures. Elle n’a repris la course que vers 2 heures.

A ce jeu là, Toyota s’en sortait bien. Seule la n°6 était restée une dizaine de minutes au stand à midi passé ce dimanche ; elle avait été victime d’une sortie de piste un peu plus tôt. Jusqu'à ce qui ressemble à une panne sur la n°5, à trois minutes du drapeau à damier. Cruel.

Les premiers par catégorie

LM P1
1- Porsche n°2

2- Toyota n°6 à trois tours

3- Audi n°8 à douze tours
4- Audi n°7 à 17 tours

5- Porsche n°1 à 38 tours (13e au général)

LM P2
1- Alpine - Nissan n°36 de Signatech Alpine

2- Oreca - Nissan n°26 de G-Drive Racing

3- BR01 - Nissan n°37 de SMP Racing
4- Gibson - Nissan n°42 de Strakka Racing

5- Oreca - Nissan n°33 de Eurasia Motorsport

GTE Pro
1- Ford n°68 de Ford Chip Ganassi Team USA

2- Ferrari n°82 de Risi Competizione (à 7’254’’ de la Ford n°68)

3- Ford n°69 de Ford Chip Ganassi Team USA

GTE Am
1- Ferrari n°62 de Scuderia Corsa

2- Ferrari n°83 de AF Corse

3- Porsche n°88 d’Abu Dhabi-Proton Racing

Retrouvez nos pages spéciales ce lundi dans "Le Maine Libre". A lire aussi en version numérique en cliquant ici.

Revivez le direct détaillé de la course en cliquant ici.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.