Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

24 Heures du Mans 11 juin 1955 : soudain, la Mercedes explose dans la foule

0 11.06.2015 17:41
 La Mercedes, propulsée dans les airs, atterrit dans la foule puis explose. Photo DR

La Mercedes, propulsée dans les airs, atterrit dans la foule puis explose. Photo DR

Le 11 juin 1955, la plus grande course d'endurance du monde se transforme en immense tragédie. 82 morts et 178 blessés, fauchés en face des stands. 60 ans après, personne n'a oublié.

Il est 18 h 28, devant les stands. Depuis 16 heures, ce maudit samedi, le drapeau s'est levé sur cette 23e édition des 24 Heures du Mans.

Au départ : 60 concurrents et une très rude bagarre en tête. Devant, c'est chaud, très chaud !

La Jaguar n° 6 du Britannique Mike Hawthorn, futur vainqueur d'une course qu ine sera jamais arrêtée, mène la danse devant la Mercedes 300 SLR n° 19 de Fangio, déjà dans les roues de l'Anglais après avoir raté son départ.

Explosion

Devant les stands, Hawthorne vient de doubler l'Austin Healey de Lance Macklin. Le leader de la course entreprend une manœuvre très brusque pour rentrer au stand. Macklin écrase sa pédale de frein alors que survient derrière lui, à fond, la Mercedes n° 20 du Français Pierre Levegh.

La longue queue de l'Austin forme alors un tremplin qui propulse la Mercedes dans les airs qui s'envole dans la foule avant d'exploser une fois. Deux fois ?

Réglement modifié

Les versions vont différer par la suite. Le souffle de l'explosion s'est-il en fait avéré plus meurtrier que la propulsion des débris de la voiture dans la foule ? La question reste d'actualité. Bilan final : 82 morts, dont le pilote Pierre Levegh et 178 blessés.


Nos pages spéciales sur les 24 Heures du Mans à lire tous les jours dans nos éditions du « Maine Libre »
A lire également sur ordinateur, tablette et smartphone

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.