A strasbourg, le MSB à sa main

0 21.11.2011 09:35

SIG : 59MSB : 80Après Pau et la victoire en forme de rachat suite au revers initial contre Le Havre, le MSB s’est imposé pour la deuxième fois de la saison à l’extérieur et rejoint la SIG au classement général de Pro-A. Strasbourg que l’on annonçait comme l’une des grosses surprises du début de saison n’a pas pesé lourd face au MSB et de la première à la dernière minute du match l’équipe de Ricardo Greer a tout simplement subi la loi du plus fort, bref, de celle d’une équipe mieux en place et plus complète à tous les postes.Hawkins sauve l’honneurVilleurbanne n’est pas Le Mans, du moins pour l’instant, et une semaine après son exploit sur les bords du Rhône la SIG de Fred Sarre s’attendait peut-être à une meilleure résistance de la part son équipe. Ecrasée en défense, maladroite à mi-distance, incapable de s’organiser l’équipe locale allait d’entrée de jeu subir les assauts répétés du MSB avec un Ben Dewar (4/4 à 3 points) tout feu tout flamme. Capable de se jouer de la défense de zone comme de faire la passe décisive l’ailier américain s’était vite imposé comme le poumon de l’équipe, le deuxième étant Alain Koffi qui régnait dans les airs. Revenu un instant à - 8 (25--33) après un dérapage à -19 (14’, 16-33) on ne peut plus inquiétant, Strasbourg atteignait le repos à 14 (30--44) sous les sifflets de son public. Quelque peu remonté par la faute technique infligée à l’encontre de J-D Jackson (pour contestation) et suivie, une minute plus tard, d’une technique à l’encontre de Digbeu il faut dire que le kop alsacien n’avait pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, même pas un Rircardo Greer. Pas de soirée de gala en vue mais une réaction d’orgueil quand même de la part des joueurs locaux qui étaient revenus à -7 dans le 3e quart-temps (45-52) avec Hawkins, le plus dangereux dans la raquette, et l’international Aymeric Jeanneau à 3 points. C’était mieux même si la SIG devait son salut aux erreurs de son adversaire, victime à son tour d’imprécisions et de shoots ratés. Une petite alerte dont allait fort bien se remettre le MSB avec ses rotations, Pellin et Acker tirant fort bien leur épingle du jeu à cet instant de la partie (35’, 54-69) alors que Digbeu réussissait son premier panier. Porté aux nues comme Ricardo Greer après la double victoire des siens en début de saison « Air France » Digbeu semblait impuissant hier soir, à l’image de son équipe qui devrait évoluer en 2e classe cette saison, a priori loin du MSB qui a fait montre d’une certaine sérénité dans ce match avant la venue de Chalon-sur-Saone samedi prochain.Bruno PALMET

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.