A Rosny comme à Paris, Stallone et ses amis font le show sur tapis rouge

0 18.11.2011 09:45

Un Rambo en grande forme, tout sourire et disert, a réjoui Rosny-sous Bois et Paris jeudi soir, pour la présentation de son tout dernier film, "Expendables".Tapis rouge, musique de film en fond sonore, caméras et photographes, plusieurs centaines de fans, des ado et de presque contemporains de Rocky, se sont massés autour des barrières pour accueillir Sylvester Stallone, arrivé nimbé du parfum d'Hollywood avec ses coéquipiers, Jason Statham et Dolph Lundgren.Si l'arrivée en hélicoptère sur Rosny, un temps annoncée, n'a finalement pas eu lieu, le spectacle était bien là, les trois acteurs arrivant dans de grosses berlines dans une ambiance d'avant-première, comme à Los Angeles ou Paris.Halé, détendu, l'acteur-réalisateur de ce long métrage dopé à la testostérone a pris le temps de serrer les mains, de poser et d'échanger avec la foule."C'est bon de temps à autre de sortir d'Hollywood et d'aller vers des gens qui n'ont pas les mêmes privilèges", a déclaré Stallone à l'AFP-TV, devant la salle du Grand Rex, à Paris, deuxième étape de la soirée. "C'est très émotionnel, cette rencontre avec le public: pour eux, c'est, waou, ces types dont on a entendu parlé, ils existent pour de bon!", a-t-il ajouté alors qu'une foule compacte scandait son nom en tendant carnets et stylos pour les autographes. "C'est fou! c'est vraiment inhabituel"! s'est réjoui l'acteur.Encadré par un service d'ordre nombreux mais discret, à Paris comme à Rosny, les trois artistes ont descendu sans se presser le tapis rouge conduisant à la salle de cinéma, au milieu d'une foule en délire armée d'appareils photos et smartphones pour immortaliser la scène."C'est génial de les voir venir ici, ça les rend tout de suite plus humains je trouve! Ils ont été géniaux, ils ont pris le temps de signer des autographes, de se laisser prendre en photos, ils n'ont pas filé directement dans le cinéma", s'écrie Myriam, 22 ans."J'ai réussi à serrer la main de Stallone et de Statham, c'est énorme! Je les adore, et pouvoir les voir juste ici, c'est tout simplement inimaginable" sourit Eric, 25 ans, qui n'en revient toujours pas.Stallone est même ressorti un instant de la salle pour saluer une dernière fois le public massé qui l'accueillera par un immense: "Rocky!" en référence au rôle qui l'a rendu mondialement célèbre. "Moi j'ai pu serrer la main de Stallone et de celui qui joue Drago dans Rocky (Dolph Lundgren, NdA), Stallone c'est mon idole, et plus tard je veux faire de la boxe" s'extasie pour sa part Moussa, 13 ans.Les trois stars ne seront restées que quelques minutes dans la salle du multiplex, le temps pour Stallone de s'adresser au public, à ceux ayant réussi à obtenir une place pour cette avant-première pas comme les autres. Avant de gagner la capitale et la salle des Grands Boulevards.C'est la seconde fois que le multiplex de Rosny-sous-Bois accueillait des vedettes américaines, après John Travolta en 2009 - avec une fois encore un public au rendez-vous, heureux de pouvoir enfin approcher ceux dont il acclame les exploits sur grand écran.En avril 2010 l'acteur Samuel L. Jackson était venu à Bondy, en compagnie de l'ambassadeur des Etats-Unis à Paris, lequel avait promis quelques jours plus tôt de revenir sur le département en compagnie d'une star américaine.Le 22 juillet, Bondy, toujours, recevait le chanteur Prince, cette fois-ci pour répéter, en toute discrétion, au milieu de sa tournée européenne.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.