A Carnoët, de monumentaux saints de pierre veillent sur la campagne bretonne

0 18.11.2011 09:45

Juchés sur une belle colline surplombant le Centre Bretagne, de monumentaux personnages de granit veillent sur la campagne environnante: le site de la vallée des Saints peut désormais accueillir le public à Carnoët, dans le Centre Bretagne.L'association à l'origine du projet veut y installer à terme des centaines de statues de saints bretons, ces personnages légendaires, originaires de Grande-Bretagne, qui auraient évangélisé la Bretagne à partir du Vème siècle.Sept effigies monumentales ont déjà été installées sur les grandes pâtures qui montent jusqu'à une motte féodale, offrant un panorama à 360° sur la campagne environnante.En bas de la colline, une chapelle du XVIème siècle dédiée à Saint-Gildas et son calvaire, et à proximité, une longère (ferme) rénovée où une demi-douzaine de sculpteurs sont en résidence tout le mois d'août, pour tailler dans le granit six nouveaux personnages.Chaque statue mesure près de 3 mètres de haut et pèse une dizaine de tonnes. Revenant à plus d'une dizaine de milliers d'euros chacune, elles sont financées par le mécénat: des entreprises, une famille, des particuliers, désireux de voir figurer le saint emblématique de son village ou de sa ville sur le site.Et aux dires de Philippe Abjean, cheville ouvrière de l'association, ça marche: le financement des huit statues qui seront taillées en 2011 a déjà commencé, et à Commana, à Carantec, à Roscoff, des passionnés cherchent des fonds pour saint Derrien, saint Carantec ou saint Idy..."Chaque saint est porteur d'une culture populaire, il y a là un trésor à conserver", explique Philippe Abjean, pour décrire l'esprit du projet.Ce professeur de philosophie à Saint-Pol-de-Léon est déjà à l'origine, il y a quelques années, de la renaissance du Tro Breizh, pèlerinage reliant les tombes des sept saints fondateurs de la Bretagne.L'Eglise catholique ne s'est pas mêlée de ce projet culturel plus que religieux, se contentant de le suivre à distance."Chaque visiteur trouvera dans ces statues ce qu'il voudra: le catholique une évocation de saints, l'adepte d'un pseudo druidisme une trace des anciens cultes celtes, et celui qui ne croit en rien percevra qu'il y a une âme" derrière ce lieu et ces saints, affirme Philippe Abjean.Pour le village de Carnoët (760 habitants), qui a mis à disposition la ferme rénovée et ses 38 hectares de terrain, il s'agit de créer un moteur économique et touristique, dans un Centre Bretagne qui lutte contre la désertification.Philippe Abjean et l'association de la Vallée des saints ont en tout cas des projets plein la tête autour de leur cortège de saints: reconstituer un monastère celtique, installer un musée consacré à l'histoire celtique, organiser des grandes randonnées convergeant vers Carnoët, etc."Un jour on aura peut-être la fréquentation du Mont-Saint-Michel", lance M. Abjean, dans une boutade mi-amusée mi-sérieuse.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.